Le cheval volant

A partir de 6 ans - Environ 6 minutes

Vignette Le cheval volant

A écouter

Lue par Joseph :
Lue par Marion :

A lire

Dans une lointaine contrée, au nord du monde, se trouvait une petite île isolée au milieu de l'océan, où vivait heureuse une jeune fille nommée Ella, en compagnie de son petit frère Nils et de leurs parents.

Les parents d'Ella étaient les chefs du village, un couple juste, bienveillant et respecté, mais par une sombre nuit d'hiver ils furent trahis par l'un de leurs plus fidèles serviteurs et d'un coup d'épée, ils attrapèrent la mort en plein sommeil. Leur grand rival Detlef, commanditaire du meurtre, prit la tête du village et de sombres jours furent annoncés.

Trop jeunes, Ella et son petit frère Nils furent épargnés, mais pour faire taire les envies de vengeance de Nils et tenir Ella prisonnière de l'ile, l'odieux Detlef fit appel à une grande sorcière qui lança un mauvais sort sur Nils.
La sorcière changea le petit garçon en cheval, un magnifique cheval noir et fort, qui serait obligé de servir chaque jour Detlef et ne pourrait jamais s'échapper.

Chaque jour, le pauvre Nils, entravé de chaînes, était contraint de travailler dur. Il devait tirer des lourdes charges, il recevait des coups de fouet, il était mal nourri. Il devenait de plus en plus maigre et son destin s'annonçait bien tragique.
Chaque jour, Ella pleurait et devenait folle de désespoir de voir son petit frère traité ainsi. Il dépérissait et elle ne savait plus quoi faire pour le sauver de cette terrible situation.

Un soir alors qu'elle était assise sur la plage, si malheureuse et impuissante, ses larmes coulèrent tant sur ses joues qu'un filet d'eau se forma et ruissela sur le sable, se frayant un chemin jusqu'à la mer. Après de longues minutes, il se passa une chose incroyable. L'eau de la mer sembla soudain vibrer et sous les yeux ébahis d'Ella, une magnifique sirène apparut.
La sirène avait de longs cheveux noirs et une queue de poisson verte émeraude assortie à la couleur de ses yeux.

Avec douceur et assurance, elle s'adressa à Ella avec un regard bienveillant qu'Ella n'avait pas vu depuis la mort de ses parents.
"Avec tes larmes, tu viens de rompre le mauvais sort qui pesait sur la mer toute entière. Avec tes larmes, tu viens de rendre à la mer, le sel qui lui donnait la vie. Le peuple de l'océan tout entier te remercie. Mais, pourquoi pleures-tu jeune fille ?"
Ella raconta à la sirène comme ses parents avaient été assassinés, comme son frère avait été métamorphosé et réduit au silence et à l'esclavage, comme elle était désespérée de ne pouvoir le sauver. La sirène fut très touchée par son récit et lorsque la nuit tomba, elle fit la promesse à Ella de revenir le lendemain avec une solution pour les sauver.

Le lendemain soir, les deux belles se retrouvèrent sur la plage.
"De l'autre côté de la mer, un pays magnifique vous attend. Le pays de vos ancêtres, le pays d'où votre famille est venue il y a des années. Un pays de liberté, un pays de soleil, un pays où ton frère et toi pourrez vivre heureux. Mais ce pays est si loin qu'il est impossible de nager jusque là-bas. Par-dessous les eaux, mon peuple a accès à une grotte de la falaise dans laquelle l'air est magique. Il te faut m'apporter des dizaines et des dizaines de gourdes : en les remplissant avec cet air et en les attachant à vos membres, ton frère et toi pourrez vous envoler jusqu'au pays rêvé. Retrouvons nous ici à la prochaine nouvelle lune. Notre ami le vent nous aidera".

Ella suivit à la lettre les consignes de la sirène. Elle récupéra chaque jour des gourdes qu'elle apportait au fur et à mesure sur la plage. Elle les posait sur le sable tous les soirs. Elle ne revit pas la sirène mais, chaque matin, les gourdes avaient disparu.

A la nouvelle lune suivante, Ella courut à l'écurie. Elle assomma d'un coup de mailloche, le gardien qui dormait et détacha les chaînes qui retenaient son petit frère. Ils filèrent tous les deux jusqu'à la plage.

Là, dans l'eau près du rivage, des dizaines de sirènes les attendaient, tenant chacune dans leurs mains des bouquets de gourdes qui flottaient dans les airs, attachées par des algues. Les gourdes flottaient en l'air comme des bulles, comme des songes au-dessus de l'eau scintillante.

Nils entra dans l'eau et les sirènes vinrent attacher les gourdes à ses membres avec les longues algues vertes. Au fur et à mesure qu'elles ajoutaient les gourdes, Nils se soulevait doucement si bien que les sirènes devaient le retenir de toutes leurs forces.

Alertés de l'échappée de Nils, les gardes de Detlef arrivèrent sur la dune pour les attraper, alors que la dernière sirène attachait sa dernière gourde. Ella se hissa sur le dos de son petit frère cheval et les sirènes lâchèrent les cordages qui le retenaient avant de plonger dans les vagues.

Le vent se mit à souffler doucement, puis de plus en plus fort. Nils et Ella s'élevèrent dans le ciel sous les yeux ébahis des soldats. Ils envoyèrent des lances dans leur direction, mais furent gênés par la lumière du soleil couchant et ne purent atteindre leur cible.

Toute la nuit, Ella et Nils survolèrent la mer, portés par l'air magique de la grotte, suivis et encouragés par toutes sortes de créatures des eaux, si heureuses d'avoir retrouvé la vie grâce au sel des larmes d'Ella.

Au petit matin, alors que le soleil pointait son nez, le vent ralentit et Nils alla se poser en douceur sur la rive de la terre nouvelle. Le peuple ici avait été prévenu de leur arrivée par les sirènes et ils furent accueillis avec beaucoup de chaleur. Nils fut immédiatement reçu et soigné par la guérisseuse la plus douée du pays. Il fut ensuite montré à un puissant mage qui réussit à rompre le mauvais sort dont il avait été victime. Nils redevint un petit garçon plein de joie et de vie, heureux de pouvoir serrer à nouveau sa grande soeur dans ses bras.

FIN

Ces histoires sont inventées, écrites, illustrées et racontées par nous-mêmes : n'hésitez pas à nous faire un petit retour sur ce que vous avez aimé, ce qui vous a moins plu, ainsi que sur les réactions de vos enfants !

Bonne visite ! :)